Prospections

Les prospections réalisées ces dernières années ont permis de repérer plus d'une centaine de sites et de comprendre la dynamique du peuplement de la région. 

La région de Kerma fait l’objet de prospections régulières depuis l’an 2000, en vue de reconstituer l'histoire de son peuplement. Cette démarche permet également d’évaluer le potentiel archéologique et de juger de l’état des sites, ainsi que des menaces de destructions dont ils pourraient souffrir. Les prospections concernent en particulier les zones situées en bordure de la plaine alluviale, là où se trouvent les établissements les mieux conservés. Les quelques expéditions dans le désert ont également permis de découvrir des vestiges d'occupation du Paléolithique moyen et l'Epipaléolithique

Au total, 137 sites archéologiques ont été repérés. Si certains d’entre eux sont érodés et partiellement détruits par les travaux agricoles, d’autres sont mieux conservés et présentent un grand intérêt. L’archéologie de la région de Kerma est fortement menacée par l’extension de l’agriculture et par le développement de projets d’irrigation. Des fouilles de sauvetage sont donc envisagées afin de dresser une documentation détaillée des principaux gisements voués à la destruction.