Sites

Kaddanarti Doukki Gel Ville de Kerma Pré-Kerma Nécropole de Kerma Boucharia El-Barga Wadi El-Arab
Les prospections réalisées ces dernières années ont permis de repérer plus d'une centaine de sites et de comprendre la dynamique du peuplement de la région.
La ville égyptienne de Doukki Gel, fondée par les pharaons de la XVIIIe dynastie, est occupée de 1450 av. J.-C. à 400 ap. J.-C.
La ville de Kerma est la capitale du premier royaume de Kouch, dont le territoire s’étendait, à son apogée, de la Première à la Cinquième cataracte.
La nécropole de Kerma est l'une des plus impressionnantes de Nubie, en raison notamment des innombrables cerles de pierres noires et blanches qui marquent l'emplacement des sépultures.
L'agglomération Pré-Kerma, de par son ampleur et son système architectural, annonce le développement futur que connaîtra la Haute Nubie lors de l'émergence de la cité de Kerma.
El-Barga livre une des plus importantes nécropoles du début de l'Holocène en Afrique.
Wadi El-Arab livre une succession quasi continue de vestiges d'habitats sur près de deux millénaires, ainsi que les premières sépultures néolithiques connues en Afrique.
Boucharia témoigne de l'émergence précoce de la poterie sur le continent africain, vers le IXe millénaire avant J.-C.
Les restes du campement de Kaddanarti témoigne du premier peuplement des environs de Kerma, il y a un million d'années.